Actualité > Solidarité avec les exilés qui occupaient l’université Paris 8 (...)

Solidarité avec les exilés qui occupaient l’université Paris 8 !

Saint-Denis

Les exilés qui occupaient l’université Paris 8, à St Denis, ont été expulsés violemment par la police mardi 26 juin. Au rassemblement de soutien qui a suivi devant la Basilique de St Denis, plusieurs centaines de personnes, des jeunes surtout, sont venus témoigner de leur solidarité. Une poignée de militants fascistes de l’Action Française, qui avaient appelés à un contre rassemblement, ont été piteusement chassés et sont partis se réfugier derrière les cars de Police...

A cette occasion l’OCML-VP a fait une intervention orale, pour apporter sa solidarité aux exilés. Il a été rappelé que les exilés et sans-papiers ne peuvent pas compter sur l’Etat, que ce soient les Maires, les présidents d’universités ou les gouvernements, pour défendre leur cause, car tous sont au final au service de la politique bourgeoise répressive, qu’ils portent une étiquette de droite ou de gauche radicale. A St Ouen, c’est bien une maire du Front de gauche qui dans un passé pas si vieux avait expulsé un camp de Rroms manu-militari. C’est un privilège d’être citoyen d’un pays impérialiste comme la France, dont une grosse partie des richesses sont tirés de l’exploitation des pays dont ces immigrés viennent. Etre réaliste, ça n’est pas de refuser l’asile à ces gens, mais de s’attaquer à la racine du mal qui pousse ces personnes à l’exil, l’impérialisme. Comment leur refuser le droit de se mettre à l’abri ? Lorsque l’Etat français soutient des dictatures prédatrices qui ruinent l’économie de leur pays, la distinction entre « migrant économique » et « réfugié politique » n’a pas de sens. En conclusion, le camarade de l’OCML VP a appelé à s’organiser à la base, dans nos quartiers, dans nos villes, dans notre département de Seine-Saint-Denis, en toute indépendance de l’Etat et sur une base de classe, car c’est le seul moyen d’obtenir la libération des prisonniers des Centre de rétention et la régularisation de tous.

Correspondants OCML VP

Soutenir par un don