Approfondir > Partisan Magazine N°5 est sorti !

Partisan Magazine N°5 est sorti !

Editorial

Ce qui nous manque le plus

« Enfin, on respire… » : comment comprendre cette réflexion, exprimée le 9 mars, au début du mouvement contre la loi Travail ? Pourquoi « enfin » ? C’est que, depuis 2012, l’ambiance politique était sérieusement plombée.

Il y a dix ans, la lutte contre la loi CPE – contrat première embauche – avait vu l’alliance de deux mouvements, celui des jeunes et celui des travailleurs. Quatre ans plus tard, en 2010, nos gouvernants bourgeois et nos médias de la pensée unique s’étaient étonnés encore de ce que les jeunes se mêlent d’une lutte concernant les retraites. En 2006, l’article 8, sur le CPE, de la loi « pour l’égalité des chances », avait été retiré par Chirac et Villepin. Victoire partielle, mais victoire. En 2010 au contraire, la réforme Woerth est passée et la haine de Sarkozy est montée d’un cran. Des pancartes, en décembre 2010, avaient 2012 en perspective : « La vengeance sera dans les urnes ». Certains croyaient même qu’un départ de Sarkozy entraînerait un retrait de la réforme des retraites…

Mais, pendant près de quatre ans, les preuves concrètes démontrant que « la gauche fait pire que la droite » n’ont cessé de s’accumuler. La loi Travail est la goutte d’eau qui a fait déborder le vase. En contestant radicalement la goutte d‘eau, on peut montrer qu’on peut s’attaquer à tout le contenu du vase, c’est-à-dire à cette politique intérieure de guerre contre les travailleurs et à cette politique extérieure de guerre contre les peuples, avec leur cortège de chômeurs et de précaires, de réfugiés et d’attentats.
Et pourquoi ont-ils tous cette politique de plus en plus anti-sociale et de plus en plus violente ? Et comment s’attaquer à cette politique ? En recréant une « vraie gauche » ? En faisant une grève générale ? Comme en 1936 ? Mais avez-vous oublié comment ça s’est terminé, en 1938 et 1940 ?

Ce numéro de Partisan Magazine complète le précédent avec des éléments plus politiques. Mais avec la même idée centrale : on ne s’en sortira pas sans dépasser le réformisme électoral, genre Front de Gauche, et le (plus ou moins) réformisme radical (trotskiste, libertaire ou simplement syndical). Ce que nous disons depuis toujours est devenu l’évidence : le PS est aussi bourgeois, anti-ouvrier et va-t-en-guerre (capitaliste et impérialiste) que la droite ou le FN. Mais voyons, qui nous a vendu pendant près d’un siècle les « fronts populaires » et « unions de la gauche » qui étaient loin d’être des alliances révolutionnaires de lutte contre le capitalisme, mais de simples processus électoraux aboutissant tous à un soutien au PS ?

Il est vrai que, dès que vous prononcez les mots « communistes », et encore plus « maoïstes », on vous envoie immédiatement à la figure Staline, Pol Pot, les pays de l’Est et des millions de morts ! Il nous faut toujours, inlassablement, expliquer que ce signe égale entre Staline et Mao est principalement faux. Que « à l’Est, ce n’était pas le communisme », mais bien du capitalisme d’État, comme l’affirme d’emblée la plate-forme politique de VP. Et ce n‘est pas parce que les solutions aux problèmes ont échoué, que le problème n‘existe plus. Il faut tirer les bilans de ces échecs pour faire en sorte d‘éviter un nouvel échec.

Sous le capitalisme, et nous le voyons tous les jours autour de nous, seule une minorité de travailleurs perçoit la nécessité de construire une alternative. Mais si cette minorité est consciente et organisée, si elle a la confiance des autres travailleurs, dans la lutte avec eux, au premier rang, alors nous avons une réelle perspective concrète. Nous pouvons « bouger » en sachant où nous allons. Nous avons une destination, une orientation, une ligne politique. Une voie prolétarienne ! Entre le PS et… rien, c’est ce qui, aujourd’hui, nous manque le plus.

Alors regroupons nous. Que dans ce monde de concurrence et de guerre, d’injustice et de barbarie, « enfin on respire ».

Le 13 avril 2016

Sommaire :

Editorial

Loi travail, répression... : qu’est-ce qui leur prend ?

Juin 36 : une grève générale, et après ?

DOSSIER
Le maoïsme, notre arme de combat

- Les grandes dates de l‘histoire de la Chine
- La longue marche de la Révolution chinoise
- Il y a 50 ans, la Révolution Culturelle : une révolution dans la révolution
- Staline / Mao : quelles différences ?
- Le Maoïsme, quelle utilité pour aujourd‘hui ?
- Lire et regarder


A acheter au prix de 4€ à nos militantEs ou en envoyant un chèque de 6€50 (frais de port compris) à l’ordre de l’OCML VP (en indiquant le nom et l’adresse du bénéficiaire) à :
OCML VP * BP 122 * 93403 Saint-Ouen.
Il est aussi disponible dans certaines librairies, voir ICI.

Abonnez-vous !

Partisan magazine est la nouvelle publication de l’OCML Voie Prolétarienne. Son objectif ? Donner des outils de compréhension politique et théorique pour toutes les personnes qui luttent au quotidien contre ce système qui broie nos vies et ne nous offre aucun avenir autre que la misère et la guerre.
Le meilleur moyen de nous soutenir et de soutenir ce magazine est de vous abonner. Voir ICI.

Soutenir par un don