Approfondir > Partisan Magazine N°1 est sorti !

Partisan Magazine N°1 est sorti !

Editorial :

Des résistances à la révolution :
Nous avons besoin d’un magazine Partisan !

Nous avons bien besoin d’un magazine partisan. La situation internationale est instable, traversée par des tendances à la guerre et des tendances à la révolution. En matière d’interventions extérieures, la bourgeoisie française est en pointe, elle mène aujourd’hui trois guerres simultanément, au Mali, en Centrafrique et en Irak. En France, c’est une guerre anti-sociale, qui a aussi ses morts et ses blessés (“bavures” policières, victimes de l’amiante, maladies professionnelles...), et à l’extérieur, la guerre militaire a son rôle économique et social (défense de “nos” intérêts, ceux de la bourgeoisie française).
La crise du capitalisme se renforce par vagues depuis les années 1970, et le développement inégal de l’impérialisme attise le feu d’une guerre froide, avec des concurrents, dont les travailleurs sont les soldats et les victimes. Cette situation provoque des résistances massives, des soulèvements même. Le plus remarquable a été celui du Burkina Faso, de pays d’Afrique du Nord et du Proche Orient. Mais l’absence de partis communistes révolutionnaires empêche la transformation des révoltes en véritable lutte émancipatrice.
Dans une telle situation, entre la pensée unique des médias et le foisonnement du tout et son contraire sur internet, il est difficile de s’informer, de comprendre, de débattre et d’agir. En un mot : de se forger collectivement une ligne politique.

 

Nous avons donc besoin de NOTRE magazine. Car ce qui nous manque, c’est l’organisation de NOTRE classe, forgeant son unité dans les luttes politiques.

 

A son 8e congrès, il y a trois ans, l’OCML Voie Prolétarienne décidait de consacrer plus de temps et de forces au travail théorique. Et de publier à nouveau, mais sans fixer d’échéance précise, une revue. La première question mise à l’étude fut l’état de la classe ouvrière en France. On sait bien, surtout si l’on est ouvrier soi-même, que la classe ouvrière n’a pas disparu, comme le prétendent les porte-paroles de la bourgeoisie. Mais, avec les licenciements et le chômage massif, la désindustrialisation et la mondialisation, la précarité et la crise politique : qu’en est-il réellement ? Quelles évolutions ? Quels sont les chiffres et les conséquences politiques ?
La crise politique, elle, sera difficile à chiffrer ! La pensée unique, distillée par les médias, s’acharne sur les votes Front National, où les ouvriers sont là pour une fois désignés. Ce qui est vrai, c’est qu’on a perdu la fierté d’être ouvrier. Le PCF et la CGT ne sont plus du tout ce qu’ils étaient. La perte est à relativiser pourtant, car la fierté ouvrière d’hier, celle des années 1930-1960, était inséparablement mêlée au respect de la “démocratie”, du drapeau tricolore, et à une image de l’ouvrier homme, blanc, hétéro, qualifié, franco-français. La stratégie poussait dans les bras de la bourgeoisie “de gauche”.

 

On voit que, même sur des situations que l’on vit, que l’on croit connaître, il n’est pas inutile de faire le point collectivement. Il faut aussi se donner le moyen de s’informer sur les situations que l’on connaît moins bien, plus éloignées dans le temps et dans l’espace, l’expérience historique du mouvement ouvrier et les situations à l’international.
Il y a deux ans, vous y avez peut-être participé, Voie Prolétarienne a lancé une enquête sur son système de presse et sur les besoins en matière d’information militante. Notre dernier congrès, celui de 2014, a voté une résolution sur le sujet, tenant compte de cette enquête, de l’importance prise par internet, des besoins, apparemment contradictoires, de réactivité politique et d’analyses.
Voici donc entre vos mains Partisan-magazine. Nous le voulons ouvert, avec des contributions, des interviews de militantEs qui ne sont pas de VP. Car nous sommes maoïstes, nous savons que la lutte des classes prend, parmi nous, la forme d’une lutte d’idées. Et nous sommes une petite organisation, fiers de notre ligne politique mais conscients de nos limites.
Nous voulons un magazine populaire et politique, très populaire et très politique. Ce magazine ne sera pas une nouvelle revue marxiste universitaire avec des sujets qui brillent par leur originalité, et leur intérêt politique proche de zéro. Nous voulons qu’il réponde à NOS questions, et nous informe sur ce que nous avons besoin de connaître.
C’est dire que ce magazine, si vous le voulez, sera le vôtre. Si en amont, vous lui écrivez, ou si vous dites en direct aux militantEs que vous connaissez les questions qu’il vous pose, les réponses que vous n’y trouvez pas. Et en aval, vous pouvez le faire connaître autour de vous, nous indiquer l’adresse d’une librairie progressiste où il aurait sa place, celle d’un local syndical ou associatif.

 

Que ce magazine soit un lieu de débat et d’unification !
Qu’il nous serve pour la création de notre quartier général, dont les exploitéEs ont terriblement besoin pour passer des résistances à la Révolution !

Sommaire :

Editorial

 

Voyage au coeur de la révolution indienne
Carnet de voyage d’une militante à la rencontre du mouvement révolutionnaire indien.

 

DOSSIER
La classe ouvrière aujourd’hui en France :en voie de disparition ?

- Dans les années 70, c’était déjà la crise !
- Dès les années 80, une nouvelle armée de réserve industrielle de plus en plus précaire se forme
- Depuis les années 90, l’extension du Lean management dégrade les conditions de travail pour tous !
- Le travail au cœur de l’internationalisme et de l’anti-impérialisme
- Années 2000, de nouvelles attaques de flexibilité morcellent les collectifs ouvriers
- La centralité ouvrière, une cause politique à reconstruire

 

INTERVIEW
Où va la Palestine ?

Interview de Khaled Barakat, coordinateur de la campagne pour la libération d’Ahmad Sa’adat, qui revient sur la situation en Palestine et la politique du Front Populaire pour la Libération de la Palestine

 

LIVRE
La commune de Shangai

Note de lecture d’un livre retraçant cet épisode peu connu de la Grande Révolution Culturelle Prolétarienne en Chine. L’occasion de revenir sur cet événement marquant.

 


A acheter au prix de 4€ à nos militantEs ou en envoyant un chèque de 6€50 (frais de port compris) à l’ordre de l’OCML VP (en indiquant le nom et l’adresse du bénéficiaire) à :
OCML VP * BP 122 * 93403 Saint-Ouen.
Il est aussi disponible dans certaines librairies, voir ICI.

Abonnez-vous !

Partisan magazine est la nouvelle publication de l’OCML Voie Prolétarienne. Son objectif ? Donner des outils de compréhension politique et théorique pour toutes les personnes qui luttent au quotidien contre ce système qui broie nos vies et ne nous offre aucun avenir autre que la misère et la guerre.
Le meilleur moyen de nous soutenir et de soutenir ce magazine est de vous abonner. Voir ICI.

Soutenir par un don