Approfondir > Partisan Magazine N°8 est sorti !

Partisan Magazine N°8 est sorti !

Editorial


Leurs élections, nos perspectives !

 

Et si l’événement le plus important de cette campagne électorale lamentable du printemps 2017 était… la grève générale en Guyane ? Car si le désarroi n’a jamais été aussi grand devant le « devoir citoyen » (voter : mais pour qui ? pour quoi ?), les peuples de Guyane nous rappellent une autre voie pour améliorer notre sort ou simplement « choisir le moins pire ».
Admettons que le moins pire, ou le plus utile, soit Mélenchon. Une seule image nous suffira : la manif du 18 mars à Paris. Vue de loin, que des drapeaux tricolores ! Exactement les mêmes couleurs que dans toutes les manifs de droite, et d’extrême-droite. Car la France insoumise, c’est d’abord la France, impérialiste. Et l’insoumission, ce n’est pas clairement les travailleurs. Le nationalisme de gauche, c’est la politique de la bourgeoisie de gauche.
Alors la voie guyanaise… Une seule image, là aussi, celle du 31 mars. Les députés, sénateurs, conseillers territoriaux et les maires se rendant à la préfecture de Cayenne, avec quatre membres du collectif Pou Lagwiyann dekolé, pour déclarer officiellement que ce n’est pas avec eux que les ministres de Paris doivent négocier, mais avec le collectif. Une sorte de démission groupée, au profit d’un comité de lutte né il y a seulement quelques jours. Il est tout de même intéressant de voir, en pleine campagne électorale, les « élus de la République » renvoyés dans leurs foyers, le temps que soient prises les grandes décisions politiques !
Ceci dit, une grève générale, ce n’est pas une marche triomphale sur une avenue toute droite. Notons déjà qu’elle a été initiée par le Medef local, avec une grève des transporteurs. Une crise révolutionnaire peut éclater à la suite d’événements très variés, disait Lénine, y compris… une révolte dans une colonie. Mais le Medef dans le mouvement, c’est bien le signe qu’il doit y avoir certaines choses à clarifier. Allègements des charges, ou augmentation des salaires ? Par exemple.
On pourrait dire de la grève générale ce que Marx écrivait des coopératives : « Leur plus grand mérite est de montrer pratiquement que le système actuel de subordination du travail au capital… peut être supplanté par le système de l’association de producteurs libres et égaux… Mais… mouvement limité… Le pouvoir gouvernemental, arraché des mains des capitalistes et des propriétaires fonciers, doit être manié par les classes ouvrières elles-mêmes » (août 1866).
Alors, tout le pouvoir aux soviets de Guyane ? On n’en est pas là, mais c’est parce que nous avons en mémoire la Russie de 1917 que cette question nous vient à l’esprit. On n’en est pas là mais on doit y travailler dès maintenant. Car c’est la question centrale, celle du pouvoir.
Ni électoralisme et nationalisme à la Mélenchon, par conséquent, ni grève générale en guise de stratégie politique. « Farce électorale », titrait le bulletin Partisan dès le mois de décembre au sujet de mai-juin. « Boycott », déclaraient nos affiches et autocollants. Mais le cœur, l’essentiel de notre position, c’est « organisons-nous ». Et organisons-nous pas seulement pour faire la grève et revendiquer. Mais pour faire mieux que les travailleurs en Russie il y a un siècle !
Vous entendez « Tous pourris » ? Répondez « Tous bourgeois », et ajoutez « Nous, prolétaires… ». Nous ne sommes pas pour une France ceci et une France cela, nous sommes pour le prolétariat mondial. Et pas pour « la lutte, la lutte », mais pour le pouvoir des ouvriers et des prolétaires. A leur démocratie bourgeoise lamentable, opposons la nôtre, la démocratie prolétarienne. Comme organisation politique aujourd’hui, et comme programme politique pour demain.

 

Sommaire :

Editorial

La "vraie" gauche et le chômage : illusions et mystifications (T. Thomas)

TiKKO : rencontre avec un guérillero maoïste
TiKKO : interview with a member of Maoist guerrilla

En Inde, 50 ans de résistance maoïste

DOSSIER
Faire vivre la révolution communiste

- Introduction
- La Révolution russe, 1905-1923
- Les femmes dans la révolution bolchevique
- Quelques idées fausses sur la révolution russe
- Lénine et la guerre (T. Derbent)
- En France : du pacifisme au chauvinisme, puis d’Octobre au communisme
- Quelques conseils de lecture

 


A acheter au prix de 4€ à nos militantEs ou en envoyant un chèque de 6€50 (frais de port compris) à l’ordre de l’OCML VP (en indiquant le nom et l’adresse du bénéficiaire) à :
OCML VP * BP 122 * 93403 Saint-Ouen.
Il est aussi disponible dans certaines librairies, voir ICI.

Abonnez-vous !

Partisan magazine est la nouvelle publication de l’OCML Voie Prolétarienne. Son objectif ? Donner des outils de compréhension politique et théorique pour toutes les personnes qui luttent au quotidien contre ce système qui broie nos vies et ne nous offre aucun avenir autre que la misère et la guerre.
Le meilleur moyen de nous soutenir et de soutenir ce magazine est de vous abonner. Voir ICI.

Soutenir par un don